Atelier CD'Elle
Atelier  CD'Elle

 

 

 

"you don't have to work to please but to be true to your feelings, your intuition and your path"

Ne travaille pas pour plaire mais sois sincère avec ce que tu ressens, ton intuition et ta voie.

 

 

 

 

 

Mon chemin de vie, comme pour chaque être vivant sur cette planète, a été semé d’épreuves. De réalisation en frustration, de défaite en force, de découragement en lumineux espoir, de larmes en joies, d’opiniâtreté en renoncement, il s’est dessiné sur la carte.

Mon chemin de résilience ressemble, quant à lui, à un arbre à la fois noueux et élancé, vibrant aux vents mais solide, aux branches nombreuses comme les rencontres décisives, les vies professionnelles, l’engagement associatif, le sport, la musique, les voyages, l’amitié, l’amour, la nature, l’Art….

Ce qui m’a menée à la photographie est à la fois le besoin d’un moyen d’expression immédiate et concrète, celui  d’une voie personnelle et peut-être avant tout la nécessité d’une immersion dans l’Art. Ne vivre que pour le Merveilleux, le Puissant, le Sensible, l’Harmonieux, l’élévateur d’âme. Se nourrir jusqu’à l’indigestion de cinéma, de littérature, de ballets, de théâtre, de musique, de     sculpture, de peinture, d’architecture... et de photographie bien sûr.

Entrer en Art comme en    Religion, parce que c’est essentiel, évident, vital. S’y abriter parce que le désir d’idéal y est comblé, parce que ma sensibilité exacerbée y trouve refuge. Parce que c’est mon oxygène, ma ressource première de joie de vivre. Progresser dans la voie choisie, faire un pas de côté parfois quand la  légitimité flanche ou que l’exigence déçoit, travailler encore et encore, persévérer, partager,  apprendre, évoluer sans se renier, s’ouvrir à d’autres possibles mais savoir que là est ma place. 

Ma connexion immédiate avec les modestes riens qui nous environnent constitue l'essence de mon travail de « photo brute » selon le principe du Wabi Sabi Japonais : l’art de l’harmonie et du bien-être dans l’imperfection, illustrant trois réalités simples : rien ne dure, rien n’est fini et rien n’est parfait.. Mais tout peut être beauté !                                                                                                     

je réalise que le processus qui m’anime s’articule en 3 phases : observation, interprétation et enfin, mais c’est là que réside le socle de mon travail depuis 15 ans : l’extraction, plutôt que  l’abstraction.

Extraction de ces joyeux cadeaux offerts à notre vue, à notre vie.                                 

A chaque exposition, c’est une immersion dans l’extraction de l’Art au quotidien que je vous      propose. Et votre regard me plonge dans ce miroir interactif qu’on appelle partage, faisant œuvre collective !

 

Contact

Catherine DEDIEU LUGAT

P H O T O G R A P H I E
 

kate.dedieulugat@gmail.com
 

Au jour le jour

Chaque jour une nouvelle publication sur FB et Instagram (page Catherine DEDIEU LUGAT PHOTOGRAPHIE)

Version imprimable | Plan du site
© Catherine DEDIEU LUGAT P H O T O G R A P H I E